Biologistes et autres scientifiques (CNP 2121)

Last updated: 2 septembre 2020

Si vous souhaitez travailler en tant que biologist et autres scientifiques au Canada, vous serez heureux ou heureuse d'apprendre que les perspectives d'emploi dans votre domaine sont extrêmement positives.

Vous pouvez vous servir de ce tour d'horizon du marché de l'emploi au Canada pour commencer à planifier votre projet d'immigration et votre installation au Canada.

Pourquoi vos perspectives d'emploi au Canada sont excellentes ?

Les professions de biologistes et autres scientifiques ne sont pas réglementées au Canada, à l'exception de la Colombie-Britannique où le titre de “Biologiste professionnel” est protégé. Dans les régions du Canada où cette profession n'est pas réglementée, les critères d'accès à l'emploi peuvent varier, et les compétences requises sont déterminées par l'employeur lui-même. Cependant, la plupart des employeurs exigent des diplômes postuniversitaire en biologie ou d'une discipline en rapport avec les sciences de la vie et de la Terre, et une expérience en recherche post-doctorale est généralement demandée par les départements académiques et les institutions de la recherche. Une fois que vous saurez où vous voulez vous installer et travailler, vous devriez contacter l'organisme provincial/territorial correspondant si vous souhaitez obtenir des renseignements complémentaires. 

Quelques régions du Canada où votre profession est demandée:

En vu de la pénurie de biologistes à travers le Canada, les villes et provinces suivantes listées ci-dessous ont une demande particulièrement élevée en biologistes.

Colombie-Britannique:

  • La création de 610 nouveaux emplois est prévue entre 2010 et 2015, ce à quoi s'ajoutent 320 nouveaux emplois au cours de la même période en raison de départs en retraite.
  • Le travail de conseil et le travail en freelance sont des secteurs de croissance concernant cette profession. L'association des biologistes professionnels de la Colombie-Britannique publie des offres d'emploi à cette adresse: www.apbbc.bc.ca

Vancouver et la région sud-ouest du Lower Mainland, Colombie-Britannique:

  • L'industrie de l'aquaculture en Colombie-Britannique. S'étend rapidement et offre ainsi des bonnes opportunités aux biologistes qui travaillent dans la biologie marine, la conservation et la réhabilitation.
  • Un autre secteur offrant des opportunités de plus en plus nombreuses pour les biologistes et autres scientifiques est l'éco-industrie. La création d'opportunités d'emploi est aussi attendue des sociétés de conseil spécialisées en matière d'environnement, d'horticulture et de restauration écologique.

Manitoba:

  • Les perspectives d'emploi pour les biologistes et autres scientifiques sont prévues comme étant bonne pour la période 2010-2014.
  • Le nombre de biologistes et autres scientifiques travaillant au Manitoba en 2010 est estimé à 745.
  • L'activité de manufacture biopharmaceutique se concentre autour de quatre grandes entreprises: Cangene Corporation, Apotex Fermentation, Biovail Corporation et Vita Health.
  • Des initiatives prises telles que le centre Richardson pour les aliments fonctionnels et les nutraceutiques à l'université de Manitoba Smart Park permettent à des chercheurs de différentes disciplines de travailler ensemble avec des partenaires industriels afin de développer et de produire des aliments fonctionnels et des nutraceutiques.
  • Pour pousser la recherche en matière de santé, le centre de protéomique de Manitoba a été installé au sein du centre de recherche John Buhler (situé sur le campus du centre des sciences et de la santé de l'université de Manitoba), un bâtiment d'immersion dans le monde des affaires a été installé au sein de l'institut des centres nationaux de recherche sur les biodiagnostics, et l'institut de recherches cliniques I. H. Asper a été installé au sein de l'hôpital général de St Boniface. Toutes constituant une source d'emploi pour les biologistes et autres scientifiques.

Winnipeg, Manitoba:

  • Winnipeg offre une disponibilité d'emplois aux biologistes et autres scientifiques proportionnellement plus grande. Ils sont généralement employés dans les administrations publiques (47%), suivies par le secteur des services professionnels, scientifiques et techniques (25%), le secteur de l'assurance maladie et de l'assistance sociale et finalement l'enseignement (5%).
  • Les perspectives d'emploi pour les biologistes et autres scientifiques sont bonnes à Winnipeg.
  • Le gouvernement ou les agences subventionnées par le gouvernement sont les employeurs les plus notoires des biologistes. Étant donné que les préoccupations en matière d'environnement et de santé publique gagnent en importance, des investissements plus nombreux vont vraisemblablement se manifester.
  • La recherche, le développement et la production pharmaceutiques et biopharmaceutiques, ainsi que la recherche en matière de santé continuent de s'accroître, entrainant par conséquent la demande en biologistes qualifiés.
  • La biotechnologie de l'agriculture et de l'agro-alimentaire est un secteur relativement plus petit mais néanmoins en expansion à Manitoba. La forte production agricole et la base de recherche de Manitoba en font un endroit idéal pour les évaluations sur site de la recherche sur les grains de céréale et les graines oléagineuses.
  • Sur le campus principal de l'université de Manitoba, le centre canadien de l'agriculture et de l'agro-alimentaire sur la recherche céréalière, la faculté de l'agriculture de l'université de Manitoba et le centre de développement des cultures conjuguent leurs talents dans le développement de nouvelles variétés et de nouvelles utilisations des cultures.

Ontario:
(Kitchener, Waterloo, Barrie, Région de Guelph)

  • Les perspectives d'emploi sont jugées bonnes dans ces zones.
  • La croissance surviendra conjointement dans les secteurs du privé et du publique concernant les domaines suivants: la recherche et le développement médical et pharmaceutique, l'agriculture, les services techniques, les services environnementaux et les technologies de l'information.
  • Guelph abrite l'un des pôles biotechnologique de la province à l'université de Guelph: www.guelphinnovation.com.
  • Le secteur public est le plus grand employeur de biologistes.
  • Généralement, la demande en biologistes est liée à la surveillance et la recherche environnementale. Les secteurs de la biotechnologie et de la santé doivent devenir des sources grandissantes de nouvelles opportunités d'emploi pour la profession de biologiste.

Île-du-Prince-Édouard:

  • Les perspectives d'emploi sont jugées être bonnes à travers toute la province.
  • Une majeure partie de la création d'emplois devrait survenir dans le domaine des biosciences.
  • Des opportunités d'emploi devraient survenir en réponse aux différentes initiatives du gouvernement fédéral et provincial qui ont pour but d'augmenter le niveau d'implication du secteur privé dans l'industrie des biosciences. Une de ces initiatives est l'initiative BioCommons; sa création sera commencée et terminée en 2011.
  • Une accélération de la recherche, du développement et de la commercialisation des bioactifs a engendré une croissance dans ce secteur d'activité à l’Î.-P.-É. La plupart des biologistes sont embauchés dans les industries de manufacture chimique.
  • Liste d'employeurs potentiels non-exhaustive: National Research Council, Novartis Animal Health, Parks Canada, Department of Fisheries, Aquaculture and Rural Development, Genzyme Diagnostics PEI Inc., University of PEI et Atlantech Engineering & Associates Inc.

Nouvelle Écosse:

  • Actuellement, les perspectives d'emploi sont jugées bonnes.
  • Deux nouveaux centres en biosciences seront opérationnels au printemps 2011 à l'université de Dalhousie. L'infrastructure fournie par le centre d'entreprise des biosciences et l'institut de recherche sur les sciences de la vie devraient donner de meilleures opportunités futures pour les biologistes et autres scientifiques.
  • Des entreprises locales comme Ocean Nutrition, Origin Biomed Inc., Precision BioLogic Inc., et MedMira ont annoncés des plans d'agrandissement ou ont reçu de l'argent pour développer leur ligne de produits au cours des deux années précédentes.

Yukon:

  • Actuellement, les chances pour un biologiste ou autre scientifique de trouver un emploi sont considérées comme bonnes.
  • Même s'il y a des créations d'emploi liées à la biotechnologie dans différents secteurs géographiques, ces emplois sont très spécialisés et nécessitent d'avoir un niveau doctorat dans la plupart des cas. 

Description de la profession et principales fonctions pour les biologistes et autres scientifiques

Les biologistes et les autres scientifiques font des recherches de base et des recherches appliquées pour approfondir les connaissances sur les organismes vivants, gérer les ressources naturelles et mettre au point de nouvelles pratiques et de nouveaux produits dans les domaines de la médecine et de l'agriculture. Ils travaillent dans des laboratoires ou sur le terrain pour le gouvernement, des agences de consultation en environnement, des sociétés exploitantes de ressources et de services d'utilité publique, des compagnies de produits chimiques, pharmaceutiques et biotechniques ainsi que dans des établissements de santé et d'enseignement.

Description des principales fonctions:

Biologistes:

  • planifier et effectuer des études sur l'environnement ainsi que sur la population, la répartition, la structure, les caractéristiques fonctionnelles et le comportement des plantes et des animaux;
  • effectuer des études sur les répercussions écologiques et environnementales et rédiger des rapports;
  • faire des expériences sur la croissance, l'hérédité et la reproduction des plantes et des animaux;
  • rédiger des rapports et des plans pour la gestion des ressources renouvelables;
  • surveiller, s'il y a lieu, des technologues et des techniciens en biologie ainsi que d'autres scientifiques.

Microbiologistes et biologistes cellulaires et moléculaires:

  • faire des recherches sur la structure, les fonctions, l'écologie, la biotechnologie et la génétique des micro-organismes, y compris les bactéries, les champignons, les protozoaires et les algues;
  • faire des recherches sur la structure et le fonctionnement des cellules et des tissus humains, animaux et végétaux;
  • faire des études pour identifier les organismes pathogènes et les toxines qui affectent les êtres humains, les végétaux et les animaux, étudier leurs effets et mettre au point des mesures de contrôle;
  • faire des essais cliniques ou de laboratoire pour la mise à l'épreuve, l'évaluation et le dépistage des drogues et des produits pharmaceutiques;
  • faire des études de biologie moléculaire ou de biochimie et des expériences sur l'expression des gènes, leur manipulation et la technologie de recombinaison de l'ADN;
  • faire de la recherche afin de découvrir, développer, raffiner et évaluer de nouveaux produits;
  • participer, s'il y a lieu, à la commercialisation de nouveaux produits;
  • surveiller, s'il y a lieu, les travaux de technologues et de techniciens en biologie ainsi que d'autres scientifiques;
  • effectuer, s'il y a lieu, des analyses de données biostatistiques à l'aide de techniques de modélisation mathématique;Les biologistes et les autres scientifiques peuvent se spécialiser au niveau macroscopique, dans les domaines tels que la botanique, la zoologie, l'écologie et la biologie marine, ou, au niveau cellulaire et moléculaire, dans les domaines tels que la génétique, l'immunologie, la pharmacologie, la toxicologie, la physiologie, la pathologie, la bactériologie et la virologie.

Exemples d’intitulés pour les biologistes et autres scientifiques:

  • agrogéologue
  • algologue
  • anatomiste
  • anatomiste des plantes
  • bactériologiste
  • bactériologiste – médecine vétérinaire
  • bactériologiste des produits alimentaires
  • bactériologiste des produits de la pêche
  • bactériologiste des produits laitiers
  • bactériologiste des sols
  • bactériologiste en pharmacologie
  • bactériologiste en santé publique
  • bactériologiste industriel/bactériologiste industrielle
  • bioinformaticien/bioinformaticienne
  • biologiste
  • biologiste – systèmes biologiques
  • biologiste cellulaire
  • biologiste de la faune
  • biologiste de la vie aquatique
  • biologiste de la vie marine
  • biologiste de l'environnement
  • biologiste de l'évolution
  • biologiste des populations de plantes
  • biologiste des populations végétales
  • biologiste en enzymologie
  • biologiste en parasitologie
  • biologiste en parasitologie médicale
  • biologiste en parasitologie vétérinaire
  • biologiste en protozoologie
  • biologiste en recherche
  • biologiste moléculaire
  • biologiste recherchiste
  • biophysicien/biophysicienne en physiologie
  • botaniste
  • botaniste-économiste
  • bryologiste
  • chercheur spécialisé/chercheuse spécialisée en cultures
  • cytochimiste
  • cytogénéticien/cytogénéticienne
  • cytologiste
  • cytologiste-microbiologiste
  • dresseur/dresseuse de mammifères marins
  • écobiologiste
  • écologiste
  • écologiste des animaux
  • écologiste des forêts
  • écologiste du monde animal
  • écologiste rural/écologiste rurale
  • écotoxicologue
  • embryologiste
  • entomologiste
  • entomologiste en apiculture
  • enzymologiste
  • étiologiste
  • généticien moléculaire/généticienne moléculaire
  • généticien vétérinaire/généticienne vétérinaire
  • généticien/généticienne
  • généticien/généticienne de l'évolution
  • généticien/généticienne des populations
  • helminthologiste
  • helminthologiste de la faune
  • herpétologiste
  • histologiste
  • histopathologiste
  • hydrobiologiste
  • hydrobiologiste des milieux marins
  • ichtyologiste
  • immunologiste
  • immunologiste de laboratoire
  • limnologiste
  • limnologue
  •  malariologiste
  • mammologiste
  • microbiologiste
  • mycologue
  • naturaliste
  • naturaliste de la faune
  • naturaliste des parcs
  • nématologiste
  • nématologiste des plantes
  • officier/officière de recherches agricoles – Forces armées
  • ornithologue
  • ostéologiste
  • parasitologue
  • pathologiste forestier/pathologiste forestière
  • pharmacologue
  • physiologiste
  • physiologiste de la cellule
  • physiologiste des êtres humains
  • physiologiste des insectes
  • physiologiste des plantes
  • physiologiste moléculaire
  • physiologiste-biochimiste – médecine nucléaire
  • phytoanatomiste
  • phytobiologiste
  • phytoécologiste
  • phytogénéticien/phytogénéticienne
  • phytonématologiste
  • phytopathologiste
  • phytophysiologiste
  • phytotechnicien/phytotechnicienne
  • protozoologiste
  • scientifique agricole
  • scientifique de l'aviculture
  • scientifique des produits alimentaires
  • scientifique des produits laitiers
  • scientifique des récoltes
  • scientifique en biologie
  • scientifique en recherche alimentaire
  • scientifique spécialiste des animaux domestiques
  • sérologiste
  • spécialiste de la nutrition animale
  • systématicien/systématicienne en biologie
  • taxinomiste des animaux
  • taxinomiste des plantes
  • taxinomiste en biologie
  • toxicologiste en mécanique
  • toxicologiste membre du personnel
  • toxicologue
  • toxicologue à la réglementation
  • toxicologue descriptif/toxicologue descriptive
  • toxicologue en matière d'environnement
  • toxicologue en matière d'environnement et d'emploi
  • toxicologue responsable de la réglementation
  • virologiste
  • vulgarisateur/vulgarisatrice des sciences naturelles
  • zoologiste
  • zoologiste des invertébrés
  • zoologiste des mammifères

Obtenez plus d’information sur les fourchettes de salaires pour les professeurs d’université ou conférenciers pour les différentes villes au Canada avec notre outil de calcul des salaires canadiens.

Vous pouvez également commencer à chercher un emploi en utilisant notre outil de recherche d’emploi canadien.